mercredi 6 février 2008

Mardi Gras !

Eh oui, pour ceux qui ne le savaient pas, aujourd'hui (enfin hier, pardonnez le décalage mais j'ai raté ma station de métro donc je suis rentrée après l'heure autorisée mais en même temps Cendrillon c'est pas moi alors pouêt.) c'est mardi gras.
Et qu'est-ce que mardi gras ?
Ceux qui répondent un deuxième jour de semaine qui a mangé trop de Mc Do se trompent : mardi gras c'est le dernier jour avant le Carême, le jour où l'on a le droit de se gaver de crêpes avant d'aller pleurer parce que demain (enfin aujourd'hui, pardonnez le décalage mais j'ai raté ma station de métro donc je suis rentrée après l'heure autorisée mais en même temps Cendrillon c'est pas moi alors pouêt. (j'ai pas déjà dit ça ???) ) c'est le mercredi des Cendres.

Bref, tout ça pour dire que ça fait quand même drôlement de bien, après une journée passée à :
1- émerger parce qu'on a passé une mauvaise nuit (cf. dessin infra)
2- émerger parce qu'on a reçu plein de textos dont on se demande encore s'il ne s'agit pas d'un rêve tellement ils sont crô'gnons entre 5h et 11h du matin
3- émerger parce que de toute façon quelles que soient l'heure et la saison, le lever est une des pires choses qui existent sur terre
4- dessiner parce que décidément, non, les tableaux du Roi iront se faire f***e aujourd'hui
5- boire plein de café entre 11h45 et 15h parce que la BSG sent le chien mouillé et puis Marion, elle est seule au Petit Café et on a envie de papoter des heures et des heures parler
6- trouver une paire de ballerines les moins chères possibles parce que c'est vraiment ennuyeux les talons quand il pleut et puis zut je suis repassée en-dessous du score de ladite Marion en nombre de paire de pompes, honte à moi (pour info, 8e chez Etam, je surkiffe)
7- baby-sitter 2h30 au lieu de 2h une gamine qui est accro aux Winx à la télé et franchement, les Winx, c'est nul, comme dessin animé

Bref, une journée comme on NE les aime PAS, mais qui s'est clôturée par une soirée crêpes et rock chez Agathe qui refuse de nous avouer qu'elle a assassiné ses parents pour pouvoir bénéficier de la maison...
Bon j'avoue, j'ai toujours aussi honte de ne pas savoir faire cuire une crêpe, par contre je suis passée experte dans l'art de les déguster. Mon seul regret aura été d'avoir eu trop de Zubrowka dans le sang pour me défendre contre la crêpe banane-nutella-chantilly sournoisement concoctée par l'assemblée. Il paraît que c'est une recette spéciale déprime. Je vois pas du tout pourquoi on me l'a destinée ce soir.
Toujours est-il que le rock c'est décidément comme le vélo, ça ne se perd pas, pourvu qu'on ait des cavaliers motivés et ingurgité suffisamment de crêpes pour se dire qu'il faut éliminer tout ça.
J'avoue, mon seul regret aura été de fumer une cigarette. Mais en même temps, on me l'a offerte et puis c'était un jour spécial. Je parle de mardi gras, bien sûr...

Concernant le métro du retour, amusons un peu la galerie :
à la Motte-Picquet je me suis confortablement installée dans le 6, et puis vers Montparnasse je me suis endormie. Quand je me suis réveillée avec cette agréable sensation d'avoir fait le tour du cadran, j'étais à Glacière... soit 2 stations trop loin.
Avis aux mauvaises langues : j'ai fumé une cigarette, et l'herbe dans la bouteille de Zubrowka est inroulable.



Tiens, minuit passé ? Bon, bin Carême alors.
C'est nul, on va plus pouvoir médire, y paraît.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire